Jardin du clos lucé

Il est des dimanches matins qui nous invitent à la flemmardise, les mains entourant une boisson chaude pendant que le regard se perd sur un temps incertain. Tout, en ce début de matinée, en prenait le chemin. C’était sans compter sur mon ami. L’envie d’air nouveau, de balade et de découvertes prirent le dessus. C’est ainsi que nous prîmes la route vers le jardin du château du Clos Lucé, dernière demeure de Léonard de Vinci. La nature fit le reste et m’ébahit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *